Gilbert Portanier

Gilbert Portanier fait des études secondaires sur la côte d’Azur. Vers l'âge de 17 ans, il sent naître en lui le goût des arts. En 1945, il part pour Paris étudier l’architecture à l’ENSBA. Il se tourne rapidement vers la peinture et le dessin qu’il étudiera bientôt en autodidacte.

En 1948, après un séjour à Bruxelles, il retourne vers la côte d’Azur où, lors d’une visite à Vallauris, il découvre l’univers de la céramique et rencontre Picasso. En 1949, il crée, avec ses amis Albert Diato et Francine Del Pierre, un petit atelier, qu’ils appellent « Le Triptyque », où ils commencent ensemble l’apprentissage autodidacte de la céramique.

En 1954, il s’installe dans une poterie traditionnelle où il va disposer de vastes ateliers, trouve un lieu mythique de la céramique où toutes les possibilités d’un art encore vierge s’offrent à lui. Il apprend les multiples techniques qui s’y rattachent et crée son propre langage figuratif, abstrait, suggestif, matérialisé par un graphisme polyvalent d’une grande liberté. Sa palette de couleurs trahit par sa richesse et par son intensité la sensibilité du peintre. Pour Portanier, la céramique est une façon de traduire les sentiments, les émotions, les plaisirs de la vie. C’est un coloriste et un connaisseur de l’émail, tout comme un virtuose du dessin.

En 2018, création de la Fondation Gilbert Portanier situé 8 Chemin des Potiers à Vallauris.

© 2020 


 

  • w-facebook
  • Twitter Clean